Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats
Quel cycle de vie pour nos déchets ?

Quel cycle de vie pour nos déchets ?

Alors que 56% de nos déchets sont enfouis ou incinérés, polluant les nappes phréatiques et émettant des tonnes des gaz à effet de serre, seulement 16% de nos déchets sont recyclés. Le recyclage permet de réduire considérablement nos émissions de CO2 dans l’atmosphère, mais ce n’est malheureusement pas une solution miracle. Un grand nombre de plastiques ne peuvent pas être recyclés à l’infini, et leur valorisation requiert tout de même beaucoup d’énergie.

Si le recyclage ne peut pas nous permettre d’éliminer la totalité de nos déchets, il faudrait réduire le nombre de déchets que l’on produit. Une solution : adopter une démarche « zéro déchet ».

La réduction de nos déchets à la source et leur revalorisation constituent un enjeu capital pour l’environnement. Il est plus que jamais urgent d’agir pour notre planète !

Ramasser les déchets

Faute d’avoir été correctement gérés, certains déchets sont malgré tout déversés dans la nature et polluent les milieux naturels. Au détour d’une balade en bord de mer ou en forêt, prenez quelques minutes pour ramasser les déchets que vous croisez, cela ne vous prendra pas plus de quelques minutes et vous aurez fait une bonne action ! Et si votre motivation est encore plus forte, engagez-vous quelques journées par an pour la préservation de la planète, en apportant votre aide à des organisations qui luttent contre les déchets.
Mountain Riders

En montagne : Avec Mountain Riders, devenez un moteur du changement en rejoignant un rassemblement écocitoyen lors d’une session de ramassage de déchets en montagne. Cette association créée en 2001 vise à éduquer sans moraliser pour éveiller les consciences.

Surfrider

A la plage : Surfrider est une association engagée depuis plus de 30 ans pour la préservation des plages et des océans, l’étude de la qualité de l’eau, et la sensibilisation au réchauffement climatique. Présente à travers 11 pays européens, elle organise des journées de collecte de déchets qui réunissent les bénévoles autour d’un thème commun au travers de son programme « Les Initiatives Océanes ».

Clean walk 

Une « Clean walk » est une marche organisée par des volontaires qui consiste à ramasser les déchets dans une zone définie. La plateforme associative du même nom propose justement sur sa page Internet une carte interactive permettant de participer à une collecte près de chez soi ou même d’en organiser une. Vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas agir !

World Clean Up day

World Clean Up day, aussi appelée journée mondiale du nettoyage, est le plus grand évènement de l’année dans le monde entier. Il s’agit de prendre part volontairement à la lutte contre les déchets, un jour par an.

Nettoyons la nature

Et pour les Français uniquement, l’opération citoyenne des centres E. Leclerc Nettoyons la nature ! donne rendez-vous aux bénévoles un week-end par an pour nettoyer les sites urbains et naturels pollués.

Ocean Cleanup

L’objectif de l’ONG Ocean Cleanup : débarrasser les océans du plastique. Ce concept novateur venu tout droit des Pays Bas consiste en un navire équipé de barrières flottantes qui piègent les déchets grâce à des filets de 100 mètres de long et 3 mètres de profondeur.

The Sea Cleaners

The Sea Cleaners, c’est une association créée par Yvan Bourgnon, à l’origine d’un ingénieux projet de voilier-usine géant : Le Manta. Capable de collecter, traiter et revaloriser les déchets en énergie à bord, le quadrimaran pourra collecter entre 5 et 10 000 tonnes de déchets chaque année. Les émissions de chaleur issues du processus de transformation seront ensuite récupérées pour alimenter le Manta (usine, batteries…). Ce bateau-poubelle innovant se place ainsi comme précurseur des technologies de navigation propre.

Réutilliser nos déchets en les « upcyclant »

Dans un monde idéal, il ne faudrait plus créer de déchets. Construire uniquement avec des matériaux durables, des objets solides et réparables. Chez Antarctiqua nous sommes convaincus que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas. C’est en ce sens que nous avons imaginé un concept rechargeable, intemporel, et qui cerise sur le gâteau, est 100% biosourcé. Nous avons fait en sorte d’aller encore plus loin en évitant les suremballages : un pot traditionnel rechargeable nécessite lors du transport une trousse de toilette ou un vanity, alors que nos modules empilables servent à la fois de contenant et de solution de transport. Vous pouvez l’utiliser comme bon vous semble, pour y ranger aussi bien votre savon, vos médicaments ou vos bijoux. Le problème, c’est qu’adopter un mode de vie zéro déchet à 100% c’est mission impossible… Alors pour exploiter le plein potentiel de chaque produit ou contenant, donnons-leur une seconde vie !
Une mangeoire à oiseaux

Quand l’hiver vient, les oiseaux ont plus de difficulté à se nourrir. Il est donc utile de les aider à affronter les basses températures en mettant à leur disposition une mangeoire. Nous avons tous une bouteille en plastique vide sous la main. Servez-vous en pour réaliser une action utile, et par la même occasion créer un atelier ludique pour les enfants. Chauffez la lame d’un couteau pointu à l’aide d’un briquet. Percez 2 trous au milieu de votre bouteille, l’un en face de l’autre, puis répétez l’opération un peu plus bas sur la bouteille. Insérez ensuite 2 grandes cuillères en bois (ou en plastique) dans chaque paire de trous. Remplissez la bouteille de graines, installez-la à l’abri des intempéries et le tour est joué ! 

Un support pour votre téléphone

La seule prise à votre disposition est en hauteur mais le câble de votre chargeur est trop court ? Ce DIY vous facilitera le quotidien. Munissez-vous d’un flacon de gel douche/shampoing, d’un marqueur, et d’un cutter.  Lavez votre flacon, tracez la forme du support et la découpe au marqueur, puis découpez le tout au cutter ou avec des ciseaux. Limez les bords pour les lisser et les adoucir. Enfin, laissez parler votre imagination et personnalisez votre support avec de la peinture, du scotch décoratif ou encore des chutes de tissu.

Des glaçons pour vos mojitos

L’été approche, à nous les apéros en terrasse et les cocktails en bord de mer ! Quoi de mieux que quelques glaçons pour rafraîchir vos boissons ? On a tous été confrontés à l’envie de glaçons sans avoir l'accessoire pour les faire. Pas de panique, chez Antarctiqua on aime faire preuve de créativité et on a la solution ! S’il vous reste des pots de petits suisses vides, donnez-leur une seconde vie plutôt que de les jeter. Ne détachez pas vos petits suisses les uns des autres, lavez-les et remplissez-les d’eau. Enfournez-les au congélateur pendant 3h et tada ! Plus besoin de bac à glaçons !